post

La lampe, c’est le cœur du vidéoprojecteur. Vous avez investi dans un beau vidéoprojecteur, et vous pensiez naïvement qu’il allait fonctionner indéfiniment pour toute la vie. Que nenni. La durée de vie moyenne d’une lampe est de 2000 heures. Elle peut éventuellement être rallongée en mettant l’appareil sur mode de consommation économique. Mais une fois le temps maximum atteint, l’utilisateur doit impérativement changer la lampe. 

Le fonctionnement de la lampe du vidéoprojecteur

Une lampe de vidéoprojecteur, même en mode de consommation économique et pour les modèles les plus récents, peut durer 6 000 heures au grand maximum. Les lampes de vidéoprojecteurs ont la particularité de contenir des gaz rares qui s’évaporent avec le temps, notamment parce que près du filament de la lampe, la température est supérieure à 1 000 degrés Celsius. Elles ne sont donc pas éternelles.  C’est valable même pour les modèles connus et qui ont fait leurs preuves, tels que la lampe videoprojecteur Nec. Il serait vain de croire avoir fait un investissement éternel. Il faudra changer l’ampoule un jour ou l’autre.

 

A quel moment dois-je remplacer la lampe ?

Vous le verrez venir, car aux trois quarts de sa durée de vie, une lampe a déjà perdu la moitié de sa luminosité. Les signes ne trompent pas : lorsque la durée de vie de la lampe est écoulée, il y a des conséquences directes sur la qualité de l’image fournie par le vidéo projecteur.

Si la lampe est moins lumineuse, l’image est terne, un peu jaunie, et les couleurs moins vives, c’est sûr, le moment est venu de vous procurer une lampe de rechange.

Encore plus simple, certains vidéoprojecteurs indiquent par un message sur l’écran que la durée de vie maximale de la lampe sera bientôt atteinte. Il est alors très facile d’anticiper le remplacement de l’ ampoule videoprojecteur, en commandant sur internet chez un revendeur sérieux

 

Comment optimiser la durée de vie de son ampoule vidéoprojecteur ?

 

Pour préserver la durée de vie de l’ampoule de son vidéoprojecteur, il faut veiller à ce que la lampe soit refroidie lors de son utilisation. Concrètement, cela veut dire qu’il ne faut pas débrancher votre vidéoprojecteur avant la fin du cycle de ventilation.

Durant l’utilisation de l’appareil, il ne faut pas le fatiguer par des allumages et des déconnections intempestifs trop fréquents. Cela produit des chocs électriques qui à la longue vont fatiguer votre appareil.

Il faut aussi veiller à nettoyer régulièrement le filtre à air du vidéoprojecteur, et essayer de le faire fonctionner dans une pièce bien ventilée, en laissant, c’est souhaitable, de l’espace autour de l’appareil. 

Autre règle d’optimisation de la durée de vie de l’ampoule, il ne faut jamais toucher son verre avec les doigts, car cela provoque un dépôt qui créera un point de chauffe anormal et, lui-aussi, fatiguera la lampe.

Lorsque votre vidéoprojecteur est encore chaud, il faut éviter de le transporter car cela pourrait produire un choc sur le filament de l’ampoule videoprojecteur, fragilisé par la température.

 

Comment changer la lampe ?

La plupart du temps, ce n’est pas sorcier, car un clapet apparaît bien en évidence à l’arrière de l’appareil. Muni d’un tournevis, vous allez ouvrir le clapet, enlever la lampe usagée, et mettre en place la nouvelle lampe.

Cela se complique (un peu) si la lampe est vendue sans support. Il faut alors récupérer la cartouche de l’ancienne lampe, en enlevant son ampoule. La nouvelle ampoule sera placée dans la cartouche, puis l’ensemble introduit dans le vidéo projecteur.

Dans tous les cas, il faut veiller à ne pas trop serrer les vis des bornes, car cela risquerait de casser le support.

 

C’est inévitable, une lampe de vidéoprojecteur s’use au fil du temps. Heureusement, le simple remplacement de la lampe donne une seconde vie au vidéoprojecteur. C’est reparti pour un tour !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *