post

Si la plomberie est une activité professionnelle particulièrement demandée, elle reste un sujet de questionnement pour beaucoup d’entre vous : comment devenir un bon plombier ? Quelles sont les formations qui permettent de se mettre à son compte ou de rejoindre une entreprise de plomberie ? Quelles prestations peut-on réellement attendre d’un artisan œuvrant dans ce secteur d’activités ? A toutes ces questions, nous donnons une réponse claire ci-dessous…

 

On vous en dit plus sur le métier de plombier

Quelles sont exactement les prérogatives d’un plombier professionnel ? En général, cet artisan intervient en urgence sur des chantiers pour des problématiques de dépannage ou d’entretien des canalisations d’eau, de gaz ou d’air comprimé. Mais il peut également se déplacer pour installer un réseau complet pour alimenter bureaux, immeubles, appartements et lieux publics, que ce soit en eau, air climatisé.

Certains plombiers spécialisés peuvent même se déplacer pour dépanner votre chaudière ou intervenir sur des problématiques globales de chauffage ! Notez que dans le cas présent, vous aurez systématiquement besoin d’établir un contrat d’entretien pour votre chaudière avec un interlocuteur privilégié : pensez à choisir pour ce faire un artisan plombier de proximité !

Un artisan plombier à Paris est-il amené à travailler en équipe, ou de manière collective dans le cadre d’un chantier de longue durée ? Assurément ! Par exemple, dans le cas d’une construction neuve, un plombier Paris peut être amené à collaborer avec l’architecte, pour tracer et définir les emplacements des conduites. Il peut également être mobilisé pour réaliser des travaux mineurs de maçonnerie, pour faire passer les différents éléments de la tuyauterie ou procéder à d’ultimes réglages.

Le plombier est également compétent pour la poser d’éléments permettant la descente des eaux pluviales. Pour cela, il manipule de nombreux matériaux tels que le zinc ou encore l’aluminium. Egalement, il ne faut jamais hésiter à faire appel à lui pour tout ce qui concerne l’installation d’équipements de ventilation, d’aération et de climatisation. Ainsi, l’entretien et le dépannage de votre climatiseur doivent se faire dans le cadre d’un contrat régulier avec un plombier parisien.

Le professionnel de la plomberie fait toujours en sorte de ne jamais dégrader ni le bâti, ni la performance thermique des constructions de manière générale. En tant que spécialiste des problématiques du bâtiment, un artisan plombier à Paris doit être force de proposition, et doit conseiller ses clients au mieux de leurs intérêts. Par exemple, pour réaliser des économies d’énergie, le professionnel peut éventuellement faire la promotion de nouvelles solutions, telles que le chauffe-eau solaire individuel par exemple.

Comment devenir plombier ?

Pour devenir artisan en bâtiment spécialisé dans la plomberie, il convient d’acquérir un certain nombre de qualités essentielles.

Premièrement : la résistance. En effet, une urgence plombier à Paris 8 par exemple http://www.belmard-batiment.fr/plombier-paris-8.php demande de savoir travailler dans des positions très souvent inconfortables. Il faut donc prévoir une excellente condition physique. L’adresse manuelle est également requise, car le plombier est amené très régulièrement à intervenir dans des endroits difficiles d’accès. Sur un chantier, le plombier doit être capable de travaille en complète autonomie lorsque la situation l’exige. Il doit ainsi être en mesure d’évaluer l’ampleur des travaux à effectuer, et connait les techniques de réparation qui s’imposent.

Du côté des formations disponibles, elles sont généralement dispensées en lycée professionnel ou en CFA. Le métier de plombier est ainsi accessible à partir de la 3e au travers d’un CAP installateur sanitaire. Une formation qui dure généralement 2 ans. Pour ceux qui souhaitent se spécialiser ou acquérir une double spécialisation, il est également possible de préparer, pour les titulaires d’un CAP, une année en MC Zinguerie. Cette mention complémentaire permet à son titulaire de travailler en atelier ou sur chantier, et de réaliser des ouvrages de zinguerie tout en assurant la maintenance et l’entretien – on parle d’ouvrages de type protection contre les eaux de pluie, ouvrages de collecte et pour l’évacuation des eaux usées, etc… D’autres formations en CAP sont dispensées, notamment dans la maintenance en équipement thermique individuel.

Suivez la bonne formation afin de mettre toute vos chances de côté et réussir dans ce secteur !

Suivez la bonne formation afin de mettre toute vos chances de côté et réussir dans ce secteur !

Le brevet professionnel ou BP est une autre option intéressante, en complément d’un CAP. Il permet notamment de préparer à la profession de monteur en installation de génie climatique. Egalement, pour ceux qui souhaitent s’installer à leur compte ou devenir chef d’entreprise, le BP permet d’apprendre les bases de la gestion d’entreprises.

L’obtention d’un baccalauréat professionnel est également à envisager, pour ceux qui souhaitent poursuivre leurs études jusqu’à ce niveau. On notera notamment l’existence du bac pro technicien en installation des systèmes énergétiques et climatiques, ainsi que le bac pro technicien en maintenance.

Au-delà, les détenteurs d’un baccalauréat professionnel ou d’un baccalauréat technologique peuvent poursuivre une formation en BTS sur deux. Ces formations donnent accès à davantage de fonctions à responsabilités. Elles permettent d’approcher des problématiques environnementales, avec des options de type génie sanitaire et thermique.

Les prestations que vous devez proposez

Vous nécessitez un dépannage plombier de toute urgence ? Sachez que la réparation, le dépannage et l’entretien de canalisation restent l’apanage de votre professionnel de proximité. Le remplacement de robinet paris, par exemple, est un service récurent et demande de mobiliser un outillage spécifique. Le plombier raccorde les équipements, comme les baignoires, les lavabos ou encore les radiateurs, et procède éventuellement à de petits travaux de maçonnerie le cas échéant.

Selon vos problématiques et la spécialisation de votre artisan plombier, il peut également être possible de lui faire effectuer la pose d’éléments de zinc et d’aluminium. Ces opérations concernent, comme nous avons pu le voir précédemment, la descente des eaux pluviales ou les aérations de climatisation.

Si cet article vous a aidé dans vos recherches, je vous invite à lire celui-ci vous présentant le métier de technicien en construction métalliques !

3 thoughts on “Comment devenir un plombier de qualité ?

  1. Devenir plombier n’est pas facile.. parole de plombier. L’apprentissage est sympa, mais c’est à la sortie que c’est un peu difficile.

  2. Du côté déplacement, souvent amené à travailler dans l’urgence, dans des situations de dépannage ou de remplacement d’installations détériorées, il contribue à l’aménagement de tout l’éventail des travaux du bâtiment : bureaux, nouveaux logements ou édifices publics.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *