post

Quand on parle de reconversion, il n’est pas rare d’entendre parler de la Dame chance dans la conversation. En effet, certains affirment que c’est par chance qu’ils ont réussi leur projet. Manque de confiance en-soi ou fausse modestie déguisée ? La question se pose ainsi, la reconversion dépend-elle alors de la chance ? Alors comment se reconvertir ? Personnellement, je me demande toujours et sur le sujet, les avis sont très partagés.

Attention au piège

               Par définition, la chance est une faveur du sort. On est bien tombé on dirait. D’après cette définition, il y aurait donc une part de chance dans toutes nos réussites ?

               Il ne faut cependant pas s’y perdre, car se reposer sur un concept aussi abstrait que la chance, attribuer le mérite de toutes les bonnes choses qui se passent à une force invisible et qui semble tout à fait irréelle peut mener à se prendre au piège de la dévalorisation et de la passivité.

               Cela est pour moi d’autant plus vrai quand on parle de reconversion professionnelle. En effet, c’est un processus long qui va d’étape en étape et sur lequel il faut travailler et donner le meilleur de soi-même.

               C’est ainsi le fruit de beaucoup de réflexion, de décision, d’expérimentation et d’action. Pour moi, le responsable de son succès est celui qui veut se reconvertir et qui fait tout pour réaliser ses projets. Dame chance peut mettre son grain de sel, mais n’est pas garant de la réussite.

Il faut d’abord être sur d’aimer l’emploi pour lequel on va se reconvertir

Mettre les chances de son côté plutôt que d’attendre la chance

               Dans une reconversion professionnelle, il n’est pas rare de se tromper, de prendre des mauvaises décisions, et alors ? On doit apprendre de nos erreurs et par la même occasion éviter de s’apitoyer en mettant tout sur le dos de la chance.  En effet, en parlant de malchance dans l’échec d’un projet, on se fait passer pour la victime.

               On entre ainsi dans la phase de passivité : à quoi bon faire des efforts si je n’ai pas de chance d’y arriver ? Très mauvais karma ! Je pense qu’il est d’autant plus important de mettre toutes les chances de votre côté plutôt que d’attendre patiemment que les choses arrivent en vous dorant la pilule sous le soleil.

               Bougez, travaillez, préparez soigneusement votre projet, explorez, exploitez tous vos talents, travaillez sur votre estime de vous-même. Réussir une reconversion professionnelle, c’est peut-être une question de chance, mais plus que tout, c’est votre travail, vos efforts et vos compétences.

Cet article vous a plu? Découvrez maintenant notre dossier reconversion professionnels !

One thought on “Reconversion ? C’est aussi une question de chance !

  1. Mettre les chances de son côté, plutôt que l’attendre, j’adhère tout à fait. Je pense que la chance existe, mais que pour réussir, tout dépend de nous-mêmes. Parfois attribuer à la malchance un échec conduit à une sorte d’apitoiement qui risque de décourager à faire des efforts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *