post

               Quelles sont vos qualités et quels sont vos défauts ? Ce sont des questions que les recruteurs aiment toujours poser quand ils font passer des entretiens. Leur but est simple et vous devez le comprendre avant toute chose pour vous permettre par la suite de donner les meilleures réponses possible, sans plomber votre entretien d’embauche bien évidemment.

               Étant dans le domaine du recrutement depuis un bout de temps, j’ai donc pensé que ce serait intéressant pour tout le monde d’en savoir un peu plus sur ses fameuses questions. Je vous propose ainsi mes conseils pour trouver la bonne parade à adopter afin de répondre correctement à ces questions, pas toujours très appréciées.

embauche

Comprendre ce que le recruteur veut savoir avant toute chose

               Qu’est ce que les recruteurs attendent des candidats quand ils posent la question « citez-moi trois défauts et trois qualités que vous avez » par exemple. On se dit à première vue que c’est une question piège et qu’ils cherchent tout simplement à jouer avec vous et pourtant c’est une question très couramment posée.

               En faite, ce que le recruteur veut savoir avant toute chose, c’est quels sont vos qualités. Par vous réponses, il cherche ainsi à déterminer si vous pensez et si vous avez les qualités nécessaires pour occuper le poste pour lequel vous avez été convoqué pour un entretien.

               Faites donc très attention aux réponses que vous allez donner à ce stade. Ce sera décisif. Sachez que le recruteur attend aussi de vous que vous mettrez en lien le poste et vos présumées qualités. En lui répondant, vous allez bien évidemment devoir bien argumenter toutes vos réponses.

               Plus vous serez clairs et précis dans ce que vous dites, plus il sera plus facile pour le recruteur de vous évaluer. Avant de vous rendre à votre entretien ; je vous conseille ainsi de prendre le temps de bien réfléchir à ces qualités et ces défauts que vous allez présenter au recruteur lors de votre entretien d’embauche.

Qualité : ce que vous devez dire et ce que vous ne devez pas dire

               Quand vous êtes face au recruteur, ce n’est pas la même chose que d’énumérer vos qualités dans un CV ou bien dans une lettre de motivation. Vous allez devoir le convaincre que vous avez vraiment les qualités en question et fournir ainsi des réponses bien argumentées. Qu’est ce que vous devez dire et qu’est ce que vous ne devez pas dire dans ce cas ?

               C’est assez difficile de trouver les mots bien que l’on se soit préparé à cette éventualité. Qui n’a jamais eu le trac devant tant de questions? Qui n’a jamais été intimidé par un recruteur qui semble épier le moindre de vos gestes et décortiquer chacun de vos mots ? Vous allez pourtant devoir prendre sur vous, car ce n’est pas en flanchant que vous allez réussir votre entretien.

               Comment dire que vous avez telle ou telle qualité ? Je vous conseille d’illustrer chaque qualité que vous avez en prenant un exemple personnel, une expérience que vous avez eue puis faire le lien avec le poste que vous convoitez au sein de l’entreprise en question. Ce n’est pas facile dit comme ça, aussi, je vous propose un exemple assez simple. Ce que vous devez surtout démontrer c’est en quoi votre qualité vous sera bénéfique dans le poste que vous voulez avoir.

               « Je ne baisse jamais les bras, or je pense que c’est une qualité nécessaire pour être un bon commercial. Ne pas avoir peur de l’échec et d’essuyer des refus ne me fait pas peur. Au contraire, c’est une vraie source de motivation pour moi ». Voilà le type de phrase que vous devriez dire pour présenter vos qualités lors d’un entretien d’embauche. Ce serait donc bien de prendre le temps de savoir un peu à l’avance ce que vous allez dire.

embaucher

Vos défauts : attention à ne pas tomber dans le piège

               Les recruteurs aiment beaucoup aussi demander quels sont les défauts de la personne qui se tient devant eux, et malheureusement, c’est là que beaucoup se trompent pour donner les meilleures réponses possible. En effet, c’est un piège en quelque sorte que les recruteurs tendent aux candidats dans le but de les stabiliser dans un premier temps.

               Sachez cependant que c’est aussi un moyen pour ces derniers de mieux connaître votre personnalité, pour savoir à quel point vous êtes honnête aussi et à quel point vous avez conscience de vos propres défauts et aussi si vous essayez de faire le nécessaire pour vous améliorer de ce côté-là. Les candidats détestent cette question car souvent, ils ont peur de plomber leur entretien et c’est compréhensible.

               Vous ne pouvez cependant pas échapper à ce genre de question lors de votre entretien. Il est nécessaire d’y faire face et de trouver les réponses adéquates pour donner la réponse que votre recruteur attend de vous. Le souci pour de nombreux candidats, c’est que cette question n’est pas souvent bien préparée et qu’une fois face à l’interrogation, c’est difficile de trouver quoi dire de pertinent.

               Je vous conseille ainsi bien avant de vous rendre à votre entretien d’embauche de faire une petite évaluation de vous-même en fonction du poste demandé et de vous poser la question. Quels seraient les défauts que vous avez et qui correspondent au poste en question et que vous pouvez donc améliorer ?

Comment présenter vos défauts comme il faut ?

               Présenter vos réels défauts n’est pas un souci en somme, c’est surtout la manière de les présenter qui doit être bien travaillée. Vous ne devez pas dire n’importe quoi ou énoncer n’importe lequel de vos défauts dans un élan de sincérité. Il faut en faite rendre vos défauts présentables dans un premier temps.

               Je vous conseille aussi d’éviter de dire des faux défauts, juste dans le but de vous mettre encore plus en valeur. Cela ne ferait que vous pénaliser aux yeux du recruteur car il saura que vous essayez juste de l’épater ou de le manipuler. Faites bien la différence entre un vrai défaut et une qualité exacerbée. Ne dites jamais « je suis trop méticuleux », « je suis trop dynamique ».

               Évitez aussi de dire ces défauts mignons, comme par exemple que vous êtes gourmande. Franchement, ce serait mal placé vu que les recruteurs ne veulent pas savoir ce genre de choses. Ce sont les défauts en rapport au poste demandé qu’ils veulent connaître, défaut que vous travaillez pour changer bien évidemment et les transformer en force et en qualité.

               Comment rendre vos défauts présentables ? Choisissez-les bien en fonction du poste demandé avant toute chose. Ne dites pas n’importe quoi. Vous devez parler d’un ou plusieurs défauts qu’on peut rattacher au poste convoité. Chaque fois que vous en dites un, essayez de vous défendre et de faire comprendre que vous faites de votre mieux pour changer les choses.

One thought on “Qualité et défaut en entretien d’embauche : mode d’emploi

  1. Merci de ces conseils. J’ai déjà été confronté à ce genre de situation quand j’ai fait un entretien d’embauche, je ne savais vraiment pas quoi dire vu que je ne m’y attendais pas vraiment. Le mieux à faire reste encore et toujours de bien se préparer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *