post

Vous avez réussi à décrocher un entretien d’embauche, pour le poste que vous vouliez avoir. Bravo, mais voilà, il y avait marquée anglais indispensable et maintenant vous flippez un peu, car vous vous rendez compte que tout l’entretien risque de bien de se passer en anglais. Bon, pas la peine de vous arracher les cheveux, il n’y a rien de bien méchant dans un entretien en anglais, sauf si vous ne parlez pas cette langue. Aussi, vous vous propose donc ce petit guide pour vous aider à convaincre un recruteur lors de l’entretien.

Des étapes fondamentales

              Avant toute chose, je vous conseille d’être sincère dans la rédaction de votre CV, en l’occurrence pour les langues étrangères parlées. En effet, si vous ne maitrisez pas bien l’anglais, vous devez l’indiquer dans votre CV, sinon vous allez passer pour une tarte une fois devant le recruteur et perdre toutes vos chances de décrocher un tel boulot un jour.

              Ainsi, avant votre entretien, je vous conseille donc de réviser tous les vocabulaires relatifs au secteur du poste proposé. Assurez-vous de connaître les différents termes techniques et revoyez aussi votre vocabulaire de base.

              Si vous avez un peu de temps devant vous, améliorez votre écoute et votre compréhension de l’anglais, en regardant par exemple des documentaires ou des films en version originale. Vous devez également vous entraîner à parler pour ne pas être intimidé devant le recruteur une fois le jour J arrivé.

Lors de votre entretien

              Une fois devant votre recruteur, il vous posera bien évidemment beaucoup de questions. Ainsi, je vous conseille de faire en sorte de parler de vous durant la discussion. Vous devez être capable de résumer votre parcours en anglais, mais aussi de lui donner les raisons qui vous ont fait postuler.

              Quand vous parlez en anglais, pas besoin de faire compliquée, surtout durant un entretien d’embauche. Ce que je vous conseille, c’est d’utiliser des phrases simples dans votre argumentation. Allez droit au but, généralement les recruteurs n’aiment pas les blabla.

Cet article vous a plu? On parle aussi du critère de recrutement, à ne pas manquer!

One thought on “Notre guide pour convaincre les recruteurs

  1. Un entretien d’embauche reste une étape difficile dans tous les cas. Ce qu’il faut faire c’est de bien se préparer avant le jour J et de donner le meilleur de vous-même comme toujours. Si vous avez les compétences, je pense que vous n’aurez aucun mal à décrocher le poste de vos rêves.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *