post

Psychothérapeute est un métier trop peu recherché, et pour cause, le titre qu’il confère n’est pas assez reconnu par l’État. La Fédération Française de Psychothérapie et de Psychanalyse se bat depuis 20 ans, en fournissant une prestation de travail de qualité, basée sur des normes Européennes, pour faire valoir cette profession à son juste titre.
Et pourtant, ce métier reste spécifique et attire toute une nouvelle génération de jeunes, de par son côté humaniste et rationnel.

Ne pas confondre le psychothérapeute avec le psychologue et le psychiatre

Mais déjà, c’est quoi un psychothérapeute ? Beaucoup l’associent au psychologue, et en effet, ces professions sont assez similaires. Le psychologue va s’occuper de résoudre des problèmes d’ordre psychologique, en combattant les symptômes telle une maladie physique, le but étant de les réduire, allant jusqu’à les détruire, comme un traitement. Le psychothérapeute traitera de même des problèmes d’ordre psychologique, mais fera ressortir la cause des effets ressentis, d’où l’aspect plus psychique de sa pratique. Le psychiatre quant à lui, s’occupera des cas plus profond causant des problèmes mentaux.
Le psychothérapeute va donc va donc prendre en charge les troubles de la personnalité (orgueil, timidité…), les conséquences d’événement dramatique (deuil, rupture…) et les ancrages de traumatisme (complexe, phobie…). C’est caractères se reflètent par une altération comportementale, des soucis psychologiques, des nuisances psychosomatiques ou encore des troubles sexuels.

Le parcours et les normes du métier de psychothérapeute

Le psychothérapeute sera donc mené à étudier de nombreux patient pour en extraire la source de leur problème psychologique. Pour se faire les techniques de psychothérapie sont nombreuses. Cependant, la plus connue reste aujourd’hui la psychanalyse. La recherche se fera essentiellement à travers de l’écoute, de l’interprétation, et des exercices.
Pour exercer la profession de psychothérapeute, deux possibilités s’offrent à vous. Vous pouvez d’une part valider une formation universitaire de 5 ans, ainsi qu’un stage d’une durée de 5 mois. Vous pouvez aussi demander directement le titre de psychothérapeute à une agence régionale de la santé si vous possédez déjà un diplôme vous autorisant à exercer les professions de psychologue et psychiatre. Vous l’avez compris, des études dans la psycho sont nécessaires, comme le proposent certaines écoles du type de l’eepa-eu.com.
Un psychothérapeute fournira une prestation de l’ordre d’une 40e d’euros la séance, et travaillera à compte personnel, en cabinet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *